tales of magic magazine

Loi Pinel 2018 quels sont les changements

Le gouvernement a reconduit ce dispositif en le recentrant sur les zones dites « tendues » où l’on considère que l’offre est inférieure à la demande. tout en conservant la possibilité de louer à vos proches. Ce dispositif fiscal peut être appliqué à l’achat d’un bien en état futur achèvement (VEFA) ou bien à l’achat d’un bien immobilier tout à fait neuf. Il est sur option et il suffit d'en faire la demande aux impôts. Cette réduction d’impôts est ensuite déterminée par la durée de l’investissement 6,9 ou 12 ans. Afin de bénéficier du maximum de réductions fiscales, il vaut mieux opter pour douze ans soit 21%. Selon la durée de l’engagement de l’intéressé les taux de réduction varient de 12% à 21% proportionnelement aux 6,9 ans ou 12ans d'obligation de location. Quel que soit le lieu où vous voulez faire votre projet, le dispositif vous permettra de profiter des économies d’impôts mais il faut que ce lieu se trouve dans une des nombreuses zones Pinel éligibles au dispositif. Si les conditions du dispositif ne sont pas respectées ou qu'il y a un non-respect des engagements de location, l'investisseur perd le bénéfice des incitations fiscales. Pour ce qui est de l’investissement locatif, sa pertinence dépends bien entendu du fait d’avoir un locataire pour occuper le logement, mais des garanties locatives sont prévues pour que la rentabilité de l’investissement ne soit pas affecté par une carence ou une vacance locative durant la totalité de la durée d'engagement

Les nouvelles zones recentrées

zones pinel 2018

Les investisseurs Souhaitant la défiscalisation dans la construction d’une maison et les investisseurs souhaitant acheter un appartement, peuvent profiter de la loi Pinel qui est un dispositif recentré sur les zones dites « tendues » au 1er janvier 2018. Ainsi, les zones A, A bis et B1 sont maintenues, mais les zones B2 et C sont exclues du champ d’application du dispositif. Pour les zones A, A bis et B1, il est possible de prolonger à l’identique pour 4 ans donc, au 31/21/2021 et si le permis de construire a été déposé avant le 31 décembre 2017, il peut avoir un prolongement dans les zones B2 et C afin d’authentifier son acquisition chez un notaire au plus tard le 31 décembre 2018.  Les professionnels de l’immobilier traitent la question sur les zones favorables pour un investissement, en attirant l'attention sur le fait que les zones C et B2 qui étaient devenues éligibles à la loi depuis le 1er janvier 2017. Il faudra retenir que dans les zones B2 et C, la demande en location est moins intéressante que l’offre. Ainsi, grâce à une dérogation préfectorale acquise par la maire, ces zones peuvent bénéficier de la loi Pinel. Les experts de l’immobilier passent en crible ces villes, le constat fait voir dans la Vienne, un taux de vacance locative de 14%, dont 7,5% pour la moyenne nationale. Il existe aussi d’autres villes peu rentables à investir comme le cas de Vierzon, de Creusot et de Cahors. Néanmoins, les dérives peuvent être éloignées en adaptant la solution, qui crée un nouveau zonage pour s’adapter aux réalités des territoires. Mais, la généralisation de la loi souhaitée de certains experts avec une mise en place de certains dispositifs de défiscalisation pourrait être une erreur qui se retournera contre les investisseurs.

L’emplacement de l’investissement reste un critère essentiel de rentabilité, ce qui permettra de relever les dérives du dispositif.